27-12-09 Crête de Male

Après une semaine de Noël arrosée en montagne(et aussi à table) avec ce satané vent de Sud, une belle journée ensoleillée s'annonçant pour ce dernier dimanche de l'année : Francis, Stef et Thierry sont partis en fond de chaîne chercher la neige.
En route pour le plateau de Saugué et son joli panorama sur les hauteurs du cirque de Gavarnie.
Le grand bleu prévu est au rendez-vous et après avoir remonté le vallon ombragé du Gave d'Asté, on attaque en plein soleil les 1ères pentes raides. Au dessus de nous les isards se baladent sur ces grands versants Sud et même 2 sangliers au loin dont on trouve les empreintes.
Les réserves d'eau et d'énergie diminuant à vue d'oeil et la journée étant bien entamée(comme certains), on revoit à la baisse l'objectif (Soum de Male 2797m) avec quand même un petit 1000m de dénivelé assez éprouvant (chaleur, pentes raides et sous-couche dure)
On franchit vers 13h30 en crampon un dernier ressaut pour prendre pied sur la crête de Male(2508m) d'où on voit le sommet encore loin(peut-être pour une prochaine bambée)
Une superbe vue récompense nos efforts et après une petite collation on débute la descente, au plus direct, en zigzagant dans de beaux couloirs jusqu'au gave d'Asté qu'on longe ensuite par une longue traversée pour arriver à 15h30 à la voiture.
video
Un petit bonjour à David avec qui on a partagé une partie de cette belle sortie.

20-12-2009 Val Louron




2è jour depuis Loudenvielle nous décidons de faire le Pic Sarrouyes.Sans topo nous partons un peu au hasard.Depuis la station de Val Louron nous prenons les remontées mécaniques histoire de gagner un peu de dénivelé.Au terminus de celle-ci mauvaise surprise ,le manque de neige est flagrant et il n'est pas possible de poursuivre.Nous descendons de 200m a gauche de la stations puis on remonte le long d'une crête en direction du Cap de Toudous.Montée a travers les rhododendrons jusqu'au point 2100m sur la carte.Et la de nouveau bloqué par manque de neige.Petit casse croûte au soleil puis on entame la descente.Après skis touffe a Seserite l'an dernier c'est skis rhododendrons a Cap Toudous,pour finir le long de la crète dans 20cm ce poudre soufflée par le vent.Fin de journée sur les pistes de Val Louron,petite mais fort sympathique station.

3è jour départ 9h55 arrivés 10h00 ,température 33° enfilage de maillot descente dans le jacouzzi,suivi de jet massant,hamam et café.Merci Balnéa!

video

19-12-2009 Vallon de Coste Oueillère


C'est après un repas au resto que nous avons décidés ,les membres de la Cordée de nous séparer ! le temps d'un week end.Les Gelosiennes d'un côté et nous de l'autre.Quand je dis nous c'est Thierry,Francis et Pierre.Direction Loudenvielle avec un petit arrêt à Payolle où nous chaînons peu après la station jusqu'aux cabanes de Camoudiet. -8°C à 11h00 comme nos potes ,on démarre la montée sur un fine couche de neige, puis tout au long du vallon nous grimpons sur de la neige dure recouverte de 5 à 10 cm de poudre. Le mur final avant le sommet nécessite de mettre les couteaux. Partis avec un grand bleu ,c'est avec de la brume que nous atteignons le sommet avec du vent et une température de -15°C. On ne s'attarde pas et on plonge dans la descente, joli run de plus de 1000m avec des couches de poudre par endroit de 15 à 20cm. On déchausse a 100m de la voiture car ça croustille sous les skis.

Hourquette d'Arre dimanche 20 décembre


départ a -8 degrés de Gourette pardon c'est la température vers 10h20 en téléphérique.Montée a la Pene Blanque par son couloir en bon état.Au sommet la température se réchauffe,on skie sur les pentes sud jusqu'aux anciennes mines de fer,brassage,brassage et encore brassage,mais ou se trouve le président....Remontée par la Hourquette d'Arre ,puis descente vers le pic d'Anglas lac du même nom et neige pourrie,le retour a la station se fera avec de la bonne neige.Grand soleil et vent sur les sommets.

13-12-2009 Pic du midi de Bigorre

8H30 du matin direction le pic du midi de Bigorre avec des conditions plutôt difficile pour Steph et Francis. Départ de Super Barèges , mauvaise visibilité, neige dure à tolée , purée de pois en visu et -7 degrés. Au niveau du lac d'Oncet on sort enfin de la mer de nuage, et nous voila remotivés, avec le bigorre en ligne de mire. Hélas avant le col de Sencours il y a un passage très difficile, beaucoup de dévers et neige tolée. Normal avec le manque de visibilité nous n'avons pas pris la bonne option. Arrêt à 100 mètres du sommet par manque de neige, d'autant que nos camels backs sont gelés et nos cuisseaux n'en peuvent plus (la prochaine fois on prendra de la niolle avec un peu d'antigel). Petite collation avec un panorama exceptionnel, Balaitous Vignemale le cirque de gavarnie au complet, Mont Perdu Néouvielle pic Long Campbieil Anéto , et tout ça sur une mer de nuage. Descente plein sud, la neige n'est que très légèrement transformée, dommage certes agréable à skier par endroit un peu moins à d'autre (légèrement dure et gros sel). Final difficile retour dans la purée de pois, visibilité zéro, neige tolée, tout ce qu'il faut pour entretenir la caisse n'est ce pas Mr Nico, ou étiez vous aujourd'hui ????

11-12-2009 Pic d'Estremère


Départ 6h30 de Pau pour la Cordée sans Françis (faut bien qu'il y en est un qui bosse) direction Estremère.Montée sur une neige dure limite couteaux dans un labyrinthe de plaques herbeuse pour finalement arriver sur le sommet dépourvu de neige.Grande pause au soleil en attendant que celui-ci fasse son effet sur le pauvre manteau neigeux.Descente sur une neige timidement transformée tout en recherchant notre chemin (mais elle est où la neige???).Petite consolation,au moins il faisait beau.
Petit remerciement à ce branleur de Casou qui devait faire le message du blog cet après midi!

06-12-2009 Col du Lurtet

Mais qu'est ce qu'on fou la!Tel était la question que nous nous sommes posé Francis et moi même au pied du mur du lac Dets Coubous.Temps nuageux,vent a écorné les boeufs,pénurie de neige...Que faire ?demi-tour?allez on pousse jusqu'au lac histoire de se faire un peu la caisse comme l'aurait dit notre ami Nico.Perso c'est une caisse de bières que je me serait faite.Bref arrivés au lac on se dit on monte de 100m pour au moins se faire un petit run,puis 100 de plus et de fil en aiguille on se retrouve au pied du col.Ni une ni deux mais trois on se fait le col ,un grand merci a un petit groupe qui nous on laissés une superbe trace.Deux photos sous la ventole et on entame la descente.Neige lourde tendance pourrie a pourrie.Bouquet final sous le barrage c'était,BEURK.Résultat:deux paires de skis a refaire!

05-12-2009 Port de Campbieil

Départ 6h00 de Pau pour Nico,Francis et Pierre.Arrivés a 8h00 a Piau le temps est bouché ,petit grésil et relief???On part quand même,30cm de neige au départ légèrement croûtée sur le dessus.Vers 2000m nous faisons la trace dans 10cm de neige fraîche,le ciel se dégage timidement.Nous progressons maintenant sous un superbe ciel bleu la température se réchauffe.Nous arrivons au port (pas de bateau) les crêtes sont soufflées, on stoppe la.Magnifique vue sur le Massif du Vignemale,quelques photos et on plie(ça caille).Début de descente sur un billard,neige légèrement cartonnée ça passe bien mais si on attaque trop c'est la gamelle(ok c'est moi)un peu plus bas on retrouve nos 10cm un peu transformé par le soleil,mais c'est quand même très bon.

Le messi.Non le Presi

21-11-09 condition physique au pic Chesnous







Le foehn présent ces derniers jours sur les Pyrénées a eu raison de nos deux compères. Les deux fonctionnaires d'état ont abusé la semaine dernière d'un excès de fun, pour éviter un portage et des sacs trop lourds, skis rangés jusqu'à une prochaine offensive de l'hiver ,les bicyclettes sont de retour sur les terrains et les pentes de la vallée d'ossau..direction le port de Castet pour faire le tour du Séserite.
Thierry a profité de cette petite balade pour faire son grand retour après plus de deux mois d'absence suite à un mauvais saut en canyon,cependant son absence n'a rien changé, à peine de retour sur la petite reine et le voila en tête dès que le terrain s'élève un peu.


Samedi 14 novembre - Gourette


Pour info Gourette sans portage c' est possible mais limite .
Plus surprenant la neige n' est pas si déguelasse que ça , on ski sur une neige de printemps jusqu'en bas , sauf au delà de 2000 (neige dure).

13-11-2009 Secteur Oncet

Nouvelle sortie pour les deux beaux mecs de la Cordée sur le secteur Oncet.Rien à voir avec lundi, le manteau neigeux est bien remonté, la neige est gorgée d'eau et forcément lourde.Petit regel nocturne au dessus de 2000m mais finalement pas trop mal à skier en dessous.
Néouvielle,Lurtet ,Ayré

Casou

Paquito


Shamancasoooouuuuuuuuuuuuuu!

09-11-2009 Pène Medaa


Première sortie pour Casou et Pierre et premier commantaire:AAAAAHHRG,OOOUUUUH,HHUUU.Bien quoi!

Les plus beau mecs de la Cordée
Shamancasou

Wolfpaquito

C'est nous!

samedi 10 octobre vieux campeur Toulouse

les conditions étaient médiocres voie très humide pluie battante et bouchons aux caisses.Grosse déception pour Casou car les skis neufs n'étaient pas en rayon,notre ami a toujours une idée en tête faire le trottoir,surprise une paire de movement équipée traverse la route,BINGO j'achète et voila comment on dépense des ronds.. occasionnant des pertes collatérales du porte monnaie du groupe accompagnant Casou.Le coffre plein et le porte monnaie vide on décide de reprendre le même itinéraire pour le retour.En grande forme et pied au plancher Casou nous depose a l'heure sur Pau.
Aucune photo de cette sortie peut être a cause du mauvais temps..

we du 26-27 septembre Balaitous brèche Latour

Très belle randonnée a faire sur deux jours,escalade peu difficile,relais très bien équipés.


Le départ se fait depuis l'Embalse de la Sarra ,suivre le sentier jusqu'au refuge Respumoso.
Refuge superbe entouré de 3000,accueil sympa ,nuit plus agitée pour certains...


Pour la brèche suivre la rive droite du Barranco de Respumoso en s'élevant sur des terrasses,attention de bien suivre les cairns jusqu'au pied de la brèche et de ce qui reste du glacier.

De la brèche l'escalade est simple ,ne pas se rendre au fond de celle ci.

Surpris par le mauvais temps,il nous a fallu rebrousser chemin et tirer 3 rappels (la corde n'est pas de trop..) pour reprendre pied sur le glacier.

Décor spectaculaire ,sur les Crêtes du Diable et retour prématuré vers le refuge. Après une longue journée de marche le retour a la voiture est interminable.

Dimanche 13 septembre - canyon de Batch

Départ de Pau à 9H30, pour Nico , Pierre et Francis , destination le canyon de Batch à Gourette .
Parcouru , il y a 1 mois dans des conditions exceptionnelles , cette descente aura été nettement moins intéressante . Faible débit , ce qui présage d'une descente peu sportive , de plus , il n'a pas fait beau , et ça gâche tout le panorama du vallon de Louesque , tout comme le massif du Sanctus .
( Pour info à mi parcours , avons trouvé un appareil photo de marque kodak )

Samedi 12 septembre - escalade à Arguibelle

Comme samedi dernier , journée escalade avec 3 membres de la cordée , Pierre , Steph , Francis , et une fois de plus , le temps n' est pas top , nous sommes privés de panorama . Du fait , que nous n' arrivons pas à retrouver notre meilleur niveau , et en l' absence de Patrick notre conseiller de la semaine dernière , nous nous sommes concentrés sur des voies de 5b à 5c+ .

Samedi 5 septembre - escalade à Arguibelle

Stéphane et Francis , ont répondu présent au secteur jonquille d' Arguibelle , avec un invité Patrick . Concernant le temps , petite déception , voile de nuage sur toute la vallée de Lescun et ses environs . Ouvertures des voies par Patrick notre conseiller , et 1 par Stéphane (5b à 6a+) , heureusement , car la forme n'était pas au rendez-vous pour les membres de la cordée , avec beaucoup de difficultés pour retrouver son meilleur niveau .

30-08-09 GORGES DU BITET INFERIEUR





Cela aurait pu être un Dimanche matin de bonheur pour reprendre l'expression de notre ami la Girafe. Tout avait bien commencé,départ 8h00 pour les deux privés de la cordée ( francis et Pierre ) plus un rescapé de la veille Thierry. Entré dans les gorges vers 10h30 ,bonne surprise le premier relais a été refait à neuf par contre toute les mains courante sont pourries. Temps superbe, débit correct tout se passait à merveille jusqu'au sortir de la C27. Un petit saut de 2m, une petite photo souvenir et au vu de la grimace que nous faisait Thierry en sortant la tête de l'eau nous avons compris que la réception ne s'était pas passé à merveille. La fin du canyon se résume à une béquille en bois trouvée sur place pour Thierry, quelques manoeuvres de corde pour lui éviter les sauts et beaucoup de patience pour lui. Bilan ce lundi fracture au niveau de la cheville. Un peu de repos forcé et il sera prêt pour la saison de ski.
video

29 aout - Escalade a Arrémoulit



Escalade a Arrémoulit
Départ vendredi soir après le boulot pour Thierry Casou (de retour de grandes vacances…….) et la Girafe, pour le refuge d’Arrémoulit, ou nous sommes attendus pour 19h30.Il ne faut donc pas traîner depuis le caillou de Soques via le passage d’Orteig.Tres bonne soirée au refuge et accueil très sympa avec un super repas au couleur Basque.Le reste de la cordée (les privés) arrivera le lendemain par le petit train d’Artouste.
Samedi matin de bonne heure en attendant le reste de la troupe, échauffement sur la dalle du refuge. On passera la journée dans le secteur du Barrio de tango, très bonne adhérence et excellent granit.Le retour se fera pour tout le monde par le passage d’Orteig .
http://picasaweb.google.com/Cordee64/EscaladeArremoulit2009#

vendredi 14 aout Pic du Midi d'Ossau


Superbe journée au pic ,pour cette balade Thierry,Pierre et la Girafe de la cordée ainsi que deux invités Maxou et matthieu.Tout d'abord merci a Thierry pour les photos,il était notre reporter du jour.Départ 5heures 30 de Pau pour démarrer la rando a 7 heures au départ de Bious-Artigues vers 9 heures on grimpait la première cheminée pour arriver au sommet vers 10 heures 45.Temps légèrement couvert ce qui nous protégeait quand même de la chaleur.Apres une large pose au sommet et une descente tranquille du pic ,pour ne pas avoir porté la corde pour rien,on décide juste pour le plaisir de tirer deux rappels dans les deux dernières cheminées.Le retour se fera tranquillement par le même itinéraire que la montée,tranquillement enfin pas pour tout le monde car maxou (chaussures un peu petites) a du déchausser souvent dans les parties herbeuses pour soulager ses pieds.

Dimanche 26 juillet Barrancou du Caussiste






Au programme de la journée pour les mêmes acteurs qu'hier , petite bambée aquatique au barrancou du Caussiste . Après une marche d'approche de 20 minutes , entame de la descente avec un petit débit . Très beau petit canyon , 6 rappels seulement (maxi 15 mètres), aérien pour l'un d'entres eux , et de très belles cascades légèrement arrosées pour certaines . Après 1H30 de descente , retour à la commune de Geu pour préparer la popote . Salade de riz , merguez , ventrèche , salade de fruit et siiiiiieste . Mérité .

video video video

Samedi 25 juin , Barrancou de Bernède



Départ ce matin pour Thierry Francis et Pierre dans le 65 , en direction de la vallée de Luz St Sauveur et son canyon de Bernède . 40 minutes de marche d' approche , et nous entamons la descente dans des gorges bien taillées , avec une très belle couleur de roche . Une dizaine de rappels , avec quelques mains courantes à aménager , et de très belles verticales , dont une C25 et une C35 . Malgré le faible débit , mais quelques passages arrosés sous cascades , cette descente , longtemps programmée , nous a laissé de très bons souvenirs . A refaire l' année prochaine , avec si possible , un débit correct voir sportif , et à programmer l' après-midi , afin de profiter du soleil .

video video video

19 juillet , du gros débit aux gorges de Batch




Arrivée à Gourette à 10 heures , première constatation pour Francis et Pierre , il y a du gros débit au gave du Valentin . 15 jours sont passés depuis notre échec de ce canyon , mais aujourd'hui , il y avait un peu moins de doute en nous , et après maintes discutions le départ est donné . A la réception des premiers rappels , il y a pas mal de bouillon , dès lors , ancres flottantes , déviations , et rappels guidés s'imposent . Deuxième difficulté , les petites désescalades , ça glisse et ça pousse , et nous sommes obligés de débrayer régulièrement pour arriver à chaque approches de relais . La troisième difficulté , et comme les deux premières , on l'avait prévu !! aie aie , l' avant dernier rappel dit " la machine à laver " . Descente sur le premier relais rive gauche , ça passe bien entre les 2 cascades jusqu' en bas , avec un final méga arrosé et sans mouvement d' eau à la réception du rappel . Bilan de la journée , 4 heures de descente c' est presque le double par débit normal , mais que du bonheur , et qu' elle beau canyon dans ces conditions .

video video video video video

Vallée d'Aspe 12 juillet Sharrumbaut d'Anaye

Le Sharrumbaut d'Anaye restera toujours un de mes canyons préférés , les cascades sont bien arrosées , la couleur de la roche est magnifique , et enfin le paysage exceptionnel du plateau de Sanchèse , tout comme le Billare , nous émerveille été comme hiver . Après 30 minutes de marche d'approche , Thierry et Francis entament le premier rappel , avec un gros débit niveau sportif , mais heureusement , nous connaissons très bien ce canyon . Hélas au troisième rappel , à la cascade de 46 mètres , les choses ne se passent pas comme prévu , il y a vraiment trop d' eau , et nous ne pouvons pas descendre rive droite comme d' habitude . Rive gauche , ça passe à condition de trouver les 2 déviations . Après 2 remontées sur corde , c'est chose faite , avec un final bien arrosé dans la partie la plus étroite de la C46 . Dans la partie centrale , pour arriver à chaque approche de relais , nous sommes obligés de débrayer par sécurité . Enfin , les 2 derniers rappels , il y a toujours autant spectateurs , normal le final est magique .
video video video

Vallée d'Ossau 11 juillet canyon superieur de Besse

Absents pour la cordée64 Steph et Pierre heureux vacanciers , bronzage intensif pour l' un au Maroc , et repos en Tunisie pour l' autre option bière et sieste .
Présents pour la cordée64 Nico Thierry et Francis , et deux invités Bernard et Yves , objectif la partie supérieure du canyon de Besse . Départ du hameau de Goust à 8 heure du matin sous un grand ciel bleu , pour une marche d' approche de plus d'un heure assez physique . A 9h30 nous entamons la descente de ce canyon très encaissé , technique et endurant , avec plusieurs mains courantes à aménager , au moins 25 rappels de 10 à 25 mètres et 2 déviations . Malgré le faible débit , nous avons eu droit à des rappels arrosés dans un défilé exceptionnel très étroit , et un final de toute beauté "ambiance Sierra de Guara " . Arrêt à la prise d' eau , au bout de presque 5 heures de descente , car la partie inferieure est sèche .
video video video video

04-07-09 BESSE INFERIEUR




C'est sous un superbe ciel gris pluvieux et orageux que nous sommes partis les deux petites tapettes de la Cordée (le Prési et son adjointe la Girafe) et moi même ce samedi en direction de Gourette afin de descendre le canyon du Batch.Sur place la météo était clémente ,hélas le débit du cours d'eau était lui un peu trop gros.Nous nous sommes donc rabattus sur le canyon de Besse.La partie inférieure du canyon est sec après la prise d'eau et au dessus ça coule encore mais plus pour très longtemps.
Un chipendels c'est incrusté honteusement sur l'une de nos photos.Si quelqu'un le reconnait qu'il n'hésite pas a nous contacter.Merci.

Escapade Alpine Juin09

Petite infidélité de Thierry au reste de la cordée, pour 5 jours de randonnée glaciaire en Suisse du 22 au 28 Juin (avec 2J de route A/R).
En compagnie de 2 Rochefortais et 1 Brestois, notre guide pyrénéen nous a conduit sur une partie de la classique Chamonix/Zermatt au départ de Bourg St Pierre, en dessous du Col du Grd St Bernard. Lundi : montée de 1000 m dans l'après-midi dans les alpages jusqu'à la Cabane du Vélan à 2642 m(en suisse une cabane est un refuge!!). Au départ sous le soleil, mais dans la fraîcheur qui annonçait la neige, et sous le grésil au final.

Mardi : petite descente matinale(ptit déj à 5h tous les matins) et remontée dans 20 cm de neige, tombés dans la nuit, jusqu'à la cabane de Valsorey à 3037 m (belle vue sur la chaîne du mont-blanc). Le passage vers le col du Sonadon à près de 3700 m étant trop exposé à cause de la neige, nous redescendons à la voiture pour faire un transfert routier dans la vallée voisine. Après le casse-croûte et 3/4h de route, nouveau départ du barrage de Mauvoisin 1960m vers la cabane de Chanrion 2460. Soit au total 1100m de dénivellé. (une longue journée)
Mercredi : après une petite descente, la partie marche encordée avec crampons commence sur le long glacier d'Otemma pour arriver à la cabane des Vignettes vers midi à 3160m. après-midi de repos bien mérité.
Jeudi : départ encordé au lever du jour vers le col de l'Evêque 3400m , passé dans la brume matinale, puis descente du glacier d'Arolla à 2650m. Remontée à la cabane Bertol 3310m, perché sur un piton rocheux et accessible par une échelle et un escalier métalliques. Vendredi : départ à la frontale, pour une dernière étape sur glaciers et le point culminant du parcours à Tête blanche 3710 m. Magnifique panorama sur plusieurs 4000, dont le mythique Cervin qui surveille notre longue descente des séracs aux prairies fleuries entourant Zermatt à 1620m, avant de disparaître dans les nuages.

video
Une bien belle semaine, avec de bonnes conditions et la découverte de beaux sommets qui donnent envie de revenir à ski dans cette agréable région du Valais Suisse.
Les photos sur http://picasaweb.google.com/thierrygalice/RandoGlaciaireEnSuisse#

27 juin Arrec du Gourzy

Thierry , Steph , Pierre étant absent , l' objectif pour Nico et Francis était le canyon de Soussouéou , ou de Besse inferieur , mais avec un risque de laché d'eau pour l'un , et un parcours sans eau pour l'autre , nous nous sommes orientés à l'arrec du Gourzy . Parcours sympathique , avec un débit correct , un temps très légèrement voilé , une douzaine de rappels (max 20 mètres ) , 3 mains courantes à aménager , la descente s' est effectué sur une roches très glissante , ce qui a nécessiter beaucoup d' attentions de notre part , à chaque approche de relais .
Pour info le Besse superieure coule et semble avoir un débit correct , à programmer prochainement .


video

C'est reparti ! samedi 20 juin Gorges du Cassiès

Parti à midi de Gelos, et pour cause , il a fallu réveiller la feignasse de Paquito à 11 heures , oui oui j'ai bien dit à 11 heures , hé oui une saison ski de rando , ça laisse des séquelles , et le pire est à venir , il est bientôt en vacance ( attention aux bièrrottes ) . enfin bref , 1 heure de route , 5 minutes de pause café , 15 minutes de marche d' approche , et nous voila les pieds dans l' eau à l'assaut des gorges du Cassiès . Très bonnes conditions de descente , pour ce canyon encaissé très technique , avec un débit correct et un temps très légèrement voilé . Rappels sympathiques bien arrosés , avec aménagements de plusieurs mains courantes , aériennes pour certaines ( rappel N°2 main courante déjà en place , jusqu'à quand !!!! ) . Un bonjour à Mr Casou , seul absent de la cordée64 , absent bien que toujours en vacance ( c'est pas moi qui le dit , c'est le bof ) .
video video video
video

Sortez la corde à noeuds

Avec une météo capricieuse depuis le mois de Mai et quelques blessés (1 genoux et 2 côtes), l'équipe de la cordée a du mal à faire la transition saison hivernale / saison estivale.
Après s'être résigné à ranger les skis, et espérant le retour des beaux jours, on a ressorti le matériel escalade et canyon.
Avant de se lancer dans le grand bain, et sur les conseils avisés de notre futur soldat du feu, on n'a pas sorti la grande échelle mais on a révisé les manips de corde et notamment la remontée d'une victime.
La pluie matinale sur Nay, ne nous a pas arrêté, et nous avons pu faire nos exercices sur la falaise d'Asson, finalement sous un ciel bien dégagé.
Après cette petite séance de révision, on espère bien ouvrir la saison canyon le WE prochain et pourquoi pas avant, si une fenêtre météo (si possible plus large qu'un vélux)le permet.
A suivre ...
( Petit rappel d'arithmétique : A savoir qu'un 1/2 noeud de pêcheur double = 1 noeud de pêcheur )

Col d' Arraillé - lundi 18 mai





Départ du pont d' Espagne hier après-midi sous la purée de pois , je ne peut que constater , la neige fond vitesse grand V . Au moins 1H30 de portage , sans oublier qu' il faut traverser des petites zones déneigées ( à environ 1900 , neige garantie sans enlever les skis ) . Nuit au refuge , et debout à 6 heures du matin , objectif Hourquette d' Ossoue , voir petit Vignemale . Déception les conditions ne sont pas très bonnes , beaucoup de vent et visibilité pas toujours au rendez-vous . De plus entre hier et aujourd' hui , le coucher de soleil et le lever du jour sur le vignemale s' est fait sous la purée de pois . Pour ne pas rentrer bredouille , et sur conseil du gardien du refuge , je me dirige vers le col d' Arraillé . Montée sur de la neige dure nécessitant les couteaux (bon regel nocturne) , et beaucoup de vent . Parti à 6H45 , arrivée à 8H00 au col avec vu sur le couloir de gaube intégral , la descente s' est faite sur de la neige toujours aussi dure . Retour au bercail , et oui demain il faut bosser .

LES BRONZES FONT DU SKI A CAOUBERE

Dans l'ordre d'apparition Bernard,Popeye,et Mr Dusse!