13 - 04 - 2014 - Pic de Ger et Grande Arcizette

Pour bien exploiter ces sommets plus au moins difficiles suivant les conditions, on décide avec Thierry et J-Seb de prendre un forfait randonneur. De ce principe le gain de temps est assez conséquent, seul problème 17,50 euros pour une remontée unique. Si pour certains c'est une aberration pour d'autres du foutage de gueule et j'en oublie, il est impossible de trouver quelqu'un qui pense le contraire. Pour ma part le minimum que l'on puisse dire, c'est qu'à la maison N'PY de Gourette et à titre comparatif, les tarifs des forfaits c'est du grand n'importe quoi.

 

 
17,50 euros tarif injustifiable et honteusement cher


Revenons à notre sortie de ce dimanche les conditions semblent bonnes, beau temps et petit regel nocturne qui ne tarde pas à lâcher en versant "EST" jusqu'au col du Plaa Ségouné. De l'autre coté du col en versant "OUEST" la neige est dure à tolée. 2 options, crampons piolets par la voie directe ou skis couteaux moyennant un dépeauttage reppeauttage.

 

                                              Pic de Ger

 

10H30 nous sommes au pic de Ger et la neige commence à se décailler. Descente en direction du Plaa des Cardous sur une neige un peu fuyante sur les premières longueurs, puis très bonne moquette par la suite. 

 

               J-Seb sur la face du pic de Ger avec la Grande Arcizette en visu, au fond l'Ossau.

 

Du Plaa des Cardous reppeauttage en direction de la Grande Arcizette jusqu'à l'antécime. Le sommet se fait à pied via les crêtes tout en rocher, très beau belvédère. 

 

                                             Grande Arcizette

 

Descente de la Grande Arcizette sur de la moquette, c'est excellent. 

 

                 Versant "nord-ouest" de la Grande Arcizette, neige transfo juste ce qu'il faut.

 

De retour au  Plaa des Cardous il nous faut remonter au col de Ger et enchainer une descente via la combe de Capéran de Ger, mais des nuages de fond de vallée menacent de plus en plus. De ce fait nous  écourtons notre itinéraire et retour au col du Plaa Ségouné. Du col au domaine de Gourette c'est inskiable neige lourde à pourrie, 15H30 en versant "Est" il ne fallait pas s'attendre à des miracles.

 

 

6-04-2014 Pic d'Arnousse-Bélonseiche

Le beau temps est annoncé pour ce dimanche, alors direction l'Espagne et les pentes sud des Pics d'Arnousse et Bélonseiche mais ce versant n'était peut être pas très subtile...bref a défaut de faire du très bon ski, ce sera surtout un joli parcours de crêtes avec un panorama a couper le souffle.

 
 L'enneigement est plutôt bon, voire excédentaire sur ce versant vu la saison avancée.

il n'a pas eu de regel nocturne, très vite la neige tourne et se ramollie, jusqu'à devenir pourrie.
l'essentiel est de profiter de cet environnement et du beau temps.




Vallée d'Ossau Acte 2

Un petit tour ce matin la ou il n'y a pas de vent !!



Week-end 15 et 16 - 03 - 2014 - Pics de Sanchacollons et Tablato

Journée du samedi 15 mars. 

                                                                                 Pic de Sanchacollons


Direction l'Espagne à l'embase de la Sarra au dessus de Sallent, pour une tentative au pic de Sanchacollons et sa très belle face "SUD".  Pour l'instant l’enneigement est correct pas de portage et bon regel nocturne. Nous sommes montés par le vallon à droite du pic de Sanchacollons, celui ci débouche à un col sans nom le Paso de la Cubetilla 2613m. De là le final s'est fait en crampons piolet jusqu’au sommet. Pour la descente nous avons pris l'option plein sud, très belle face de 500 mètres. C'est de la moquette sur toute la face, neige décaillée c'est un régal à skier. Pour le reste c'est variable et suivant les expositions, quelques passages sur neige croutée au niveau du replat aux environs de 1900-2000. Par la suite on retrouve de la moquette pour finir sur de la transfo assez lourde mais skiable jusqu'en bas.



 Journée du dimanche 18 mars.


                                                                                   Pic de Tablato vu du col

  Les données ne sont pas les mêmes ce dimanche à Panticosa, le vent s'invite à nous et souffle régulièrement sur les hauts sommets, plus grave il n'y a pas de regel nocturne.  Les conditions n'étant pas bonnes pour une tentative au pic d'Enfer par sa face "SUD-EST", nous nous orientons à l'opposé en "OUEST" au pic de Tablato. Progression très rapide jusqu'au col sans nom à droite du pic, final en crampons piolet jusqu'au sommet. Du bon ski dans l'ensemble, poudreuse compactée avec le transport de neige qui par la suite devient bonne dans les pentes et combes à l'abri du vent. A mi-parcours on retrouve les mêmes conditions de la journée d'hier, de la moquette puis de la tranfo lourde et physique pour le final.