15/16 juillet 2010 Pic du Lurien

Départ vendredi soir vers 19h depuis le Lac de Fabrèges pour Sylvie, Thierry et Pierre pour une petite heure de montée afin de rallier la cabane du Lurien. Sur place petit feu de camp avec le bois ramassé en chemin pour faire quelques grillades accompagnées d'un coup de rouge. Après une bonne de nuit de sommeil nous nous mettons en route vers 8h00.

Le temps est superbe ,la température idéale, ce qui présage d'une superbe journée. Tout au long du parcours nous sommes émerveillés par une multitude de sorte de fleurs différentes.

Iris ,chardon bleue, orchidée sauvage , rhododendrons, et une bonne quantité dont je ne connais même pas le nom. Arrivés au col nous constatons qu'il reste encore pas mal de neige jusqu'au sommet.

Sans crampons nous sommes obligés de slalomer entre les névés tout en essayant de suivre le sentier partiellement recouvert par ceux-ci. Après avoir croisé un Isard et quelque marmottes c'est un lagopède qui nous montre le chemin jusqu'au sommet.

Midi le but est atteint. Magnifique vue sur le Balaïtous, l'Ariel, le Palas, l'Ossau. Un bon p'tit casse croûte tout en jouissant d'une vue splendide et c'est déjà la descente, les nuages de la plaine commence a remonter et ça serait dommage de finir dans la purée de pois.2H30 plus tard nous sommes en bas ,quelque myrtilles et il est l'heure de rentrer.

Sylvie,Pierre,Thierry et le Balaïtous


14 Juillet défilé du Bernède

La Cordée a voulue a sa façon rendre hommage au 14 juillet en faisant les défilés du Bernède.C'est finalement a trois Francis, Thierry et Pierre et sans Nicolas S. qui nous a lâchement abandonné au dernier moment, prétextant que notre défilé n'était pas assez "bling-bling",que nous engageons la montée vers les gorges du Bernède. Pendant que Francis se pare de ses plus beaux atouts ( fard maquillage et tout le saint fruscain) nous dégageons l'entrée du ruisseau passablement obstrué par des branchages tombés cet hiver. Deux plombes plus tard une petite phrase retentit a nos oreilles "oueuh ch'uis prêt" dixit notre seul et unique Président Francis! S'ensuit une première descente dans le lit du ruisseau particulièrement touffu, manquait plus que le paquet de Luky strike sur le casque et la mention "Born to kill" et on se serait cru au Vietnam (enfin presque). Au bout de 20 min les choses sérieuses commence par un premier rappel de 5-6 m puis les cascades s'enchaînent avec entre autre deux superbes C25 et C35 mètres.

Thierry voltige sur la C35

video

Pierre sur une C10

video

Francis sur la C25

video

Pierre sur la C35

Résumé en photos sur :
http://picasaweb.google.com/Cordee64/BarrancouDeBernede#

samedi 10-07-10 Gorges du Cassiès

Départ matinal de Pau pour les Gorges du Cassiès,pour trois d'entre nous.Nous engageons le canyon sous un ciel voilé , l'entrée est obstruée par un arbre , le contourner par la gauche , on arrive de suite au premier rappel . La suite de la descente se déroule sans encombre dans une eau fraiche avec un débit correct .



Les principales mains courantes sont équipées sauf au 7eme rappel de 18 mètres (photos ci dessous) .





Attention,
la première main courante est abimée à surveiller ...

video

Du 3 au 4 juillet - week-end Sierra de Guara

C'est avec une semaine de retard que nous éditons ce message , hé oui à la cordée64 il y a des vacanciers qui sont régulièrements surmenés ce qui explique ce petit décalage . Seul Steph étant absent nous partons en Sierra de Guara avec au programme deux canyons dont le Mascun . Pour la journée de samedi direction les Oscuros del Balcez avec deux heures de descente et deux rappels .



Très beau petit canyon avec de très belles gorges et surtout une couleur de roche splendide .



Avec un grand ciel bleu , contrastes des couleurs garantis .



Énorme déception pour la journée de dimanche c'est au bout de deux heures trente de marche d' approche dans un cadre exceptionnel que nous renonçons au canyon de Mascun superieur .



Autant le débit est parfait mais hélas l'eau est couleur chocolat au lait à cause d'un orage dans la nuit de samedi à dimanche .



Petite consolation dans la partie intégrale du Mascun inférieur où grace aux résurgences nous avons retrouvé de l'eau claire jusqu'au camping El Puenté .